AJC DE COLMAR

CALENDRIER DES CONFÉRENCES 2019-2020

Antisémitisme : un mal qui ressurgit

Lundi 23 septembre 2019, Michel Serfaty rabbin à Ris-Orangis, fondateur de l’Amitié Judéo-Musulmane de France, Combattre l’antisémitisme ou éduquer les antisémites ?

Mardi 26 novembre 2019, Annette Wieviorka, historienne de la Shoah, « Que nous apprend l’histoire sur l’antisémitisme d’aujourd’hui ?

Annette Wieviorka est une historienne de la mémoire du génocide des Juifs. Elle a conduit, alors qu’elle enseignait dans le secondaire le premier voyage scolaire français à Auschwitz en 1988. Elle avait écrit un ouvrage sur Les livres du souvenir, où elle rend compte de ce que les Juifs polonais avaient écrit sur leur monde d’avant le génocide. Elle s’oriente ensuite dans l’étude de la mémoire collective de la Shoah et écrit un petit livre qui est devenu un best-seller Auschwitz expliqué à ma fille.

Cette historienne nous indiquera ce que la connaissance des formes passées de l’antisémitisme peut nous apprendre sur les formes que prend aujourd’hui l’antisémitisme en France et ailleurs.

Mardi 28 janvier 2020, Frère Louis-Marie Coudray, OSB Oliv, directeur du Service National des Relations avec le Judaïsme auprès de la Conférence des évêques de France, « Antijudaïsme, antisémitisme, antisionisme ».

Mardi 11 février 2020, Georges Bensoussan, historien des mondes juifs, « Les habits (presque) neufs d’une vieille passion ».

Mardi 17 mars 2020, Florence Taubmann, pasteure et ancienne présidente de l’Amitié Judéo-Chrétienne de France, « Combattre l’antisémitisme par la judéophilie ! ».

Mardi 28 avril 2020, Claude Birman, philosophe, « Combattre la haine des Juifs par la connaissance du passé pour bâtir l’avenir ».

Toutes les conférences débutent à 20h et se tiennent désormais aux Salons de l’Orangerie, Chemin du Dornig, 68000 Colmar ou 77 route de Neuf Brisach, 68000 Colmar  03 89 41 33 02.
Pour se rendre aux Salons de l’Orangerie en venant de Colmar en direction de Horbourg, tourner à gauche juste avant la station de lavage autos de l’hypermarché Leclerc. À cent mètres du feu, vous avez à droite un immense parking qui se trouve juste devant l’entrée des Salons de l’Orangerie.

L’AJCC a été fondée en 2008, mais dès 2000 existait déjà un groupe informel, Juifs et chrétiens pour se mieux connaître. Cette première appellation indiquait l’un des buts essentiels de ce groupe : plus de deux générations après la Shoah, on constatait que les juifs et les non-juifs de Colmar constituaient des groupes étrangers l’un à l’autre, que les préjugés contre les juifs, notamment dans le monde chrétien, étaient toujours vivaces, ainsi qu’on l’a constaté localement lors de la profanation du cimetière de Herrlisheim en 2004, et que nous en faisons de nouveau l’expérience douloureuse actuellement en France et en Europe. On l’aura compris, la connaissance réciproque entre juifs et non juifs, la lutte contre l’antisémitisme font partie de nos objectifs premiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


VOUS VOULEZ FAIRE UN DON ?